les-news-de-rosechocolat

les-news-de-rosechocolat

La difficulté de trouver un contrat d'apprentissage

Apprentissage.gif

 

Après avoir passé 1 an au lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme à Toulon pour une formation de serveur, voilà que l'équipe pédagogique décide de ne pas le garder. Conclusion de leur décision : l' orientation sur un cfa serait la meilleure solution pour lui.

Ah bon...voilà qu'il faut de nouveau repartir à la recherche d'un patron qui veuille bien signer un contrat d'apprentissage tout en sachant qu'il n'a toujours pas de scooter pour se déplacer. Effectivement le métier de serveur est assez particulier comme tout les métiers d'ailleurs qui nécessitent de travailler souvent le soir, le manque de locomotion est un véritable frein à la recherche d'emploi et le manque d'argent est un deuxième frein au paiement du bsr et évidemment, par même la même occasion, du scooter.

Comment faire alors pour qu'un gamin de 17 ans donc mineur, ne reste pas au delà de 22h00 (en théorie) sans avoir la possibilité de partir seul jusqu'à chez lui. Faut-il donc qu'il attende la fin du service de ces collègues majeurs pour avoir un covoiturage ?

 

Bon faisons un topo de la situation

1. Trouver des annonces pour apprentissage CAP (la plupart sur l'ANPE demande d'envoyer la candidature par l'ANPE, par facile pour un gamin scolarisé donc pas encor inscrit à l'ANPE !)

2.Passer un entretien en expliquant que le plan scooter est en marche histoire de rassurer le patron du resto.

3. Réparer le vélo qui servira de moyen de transport le temps de passer le BSR

4. Trouver l'argent pour passer le BSR

5. Une fois l'argent trouvé, s'inscrire dans une auto-école

6. Faire en quelque sorte de réussir son BSR car c'est cher

7. Prendre rendez-vous avec l'association qui loue les scooters

7. Croiser les doigts pour que l'entretien ait été concluant et qu'il me prenne.

8. Croiser les doigts pour que je puisse rapidement avoir le scooter.

9. Espérer que les deux mois d'essais sont ok

10.Et enfin ouf ! on intégre le cfa !

L'Education Nationale c'est le monde des bisounours !

Là on se rend compte que le monde des bisounours est fini et que la recherche d'emploi est un travail à temps plein à laquelle l'Education Nationale n'y prépare pas. Comment faie pour ne pas se faire avoir ? Est-ce qu'un patron est prêt à prendre un gamin sortit de la première année cap d'une école hôtelière qui ne veut plus de lui, même si quelque part ça peut ^etre un avantage ?

 

Que choisir ?

 

L'année dernière, on avait le choix entre signer un contrat d'apprentissage dans le resto qui le prenait ou le mettre à l'école hôtelière de Toulon qui l'acceptait.
J'ai fait la grossière erreur de le mettre à l'école pensant que je faisais bien. Aujourd'hui je le regrette amèrement car finalement on en revient à la première chose : l'apprentissage.

J'ai dépensé une fortune pour cette école ( vêtements professionels, fournitures, costumes de l'école) voyez plutot : 800 euros,alors que s'il serait allé en apprentissage il aurait pu suivre une formation normale tout en étant payé.

 

Conclusion

Si vous aussi, vous avez le choix entre signer un contrat d'apprentissage avec un patron et le mettre dans une école hôtelière, vaut mieux choisir la voix de l'apprentissage.

 

Suite au prochain numéro de : recherche désespérement un patron !

 

 

Mon fils a largement contribué à cet article.

 

 



21/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres