les-news-de-rosechocolat

les-news-de-rosechocolat

Vive les manifs en France !

A trop entendre manifestations par-ci, manifestation par-là, j'ai la tête qui explose.

Seulement voilà, ces manifestations sont là justement pour qu'elles soient entendues, mais le sont-elles vraiment et surtout laquelles de toutes ces causes doivent elles prisent réellement en considération ?

Alors partons à la découverte de ces manifs

Il y a la manifestation socialo-communiste, celle qui met en avant les droits de l'homme avec des manifestants en culottes courtes qui bravent sois-disant le froid pour défendre une cause mais qui rentre bien au chaud chez soi la manif fini, n'est-ce pas les étudiants !

Et puis il y a les autres, un peu plus rebelles, celles où les manifestants n'ont pas peur de rester toute la nuit s'il le faut pour défendre leur cause, par exemple les bonnets rouges en Bretagne. Comme je les comprend...

Ou alors il y a aussi la manifestation des fonctionnaires de police, ben oui quoi eux aussi ont le droit de manifester, parce-que eux aussi refusent l'austérité et même s'ils étaient qu'une centaine a défiler, leur slogan exigeait un déblocage des salaires et une amélioration générale des conditions de travail.

Comme je leur donne raison ! leur boulot est très dur et nous ne sommes pas toujours reconnaissants du travail qu'ils fournissent pour assurer notre sécurité.

Bon du côté des matons et des avocats, il n'y a pas encore de manif mais...il y avait presque grève.

En effet chez les premiers, la grogne est parti du jour où un surveillant s'est fait agressé alors qu'il apportait le plateau-repas à un prisonnier dans sa cellule, celui-ci n'a rien trouvé mieux que de le frapper au visage et au cou, suite à ça le maton a dû être hospitalisé. Mais le plus terrible c'est la découverte d'un couteau dans une autre cellule. Des matons peu nombreux, des prisonniers à taux élevé, la prison est archi-pleine et du coup les conditions de travail deviennent très difficiles.

Chez les seconds, c'est à dire les avocats ; c'est la menace d'une grève qui se faisait sentir hier, en effet depuis longtemps ils réclament une revalorisation de l'aide juridictionnelle, car ils la juge trop basse. Me Erick Campana, le bâtonnier des avocats de Marseille s'appuie sur un exemple simple et précis : " Aujourd'hui, quand un avocat marseillais plaide un dossier devant le tribunal correctionnel il perçoit un forfait de 180 euros. Le montant reste le même que vous défendiez un client dans un dossier de plusieurs centaines de page ou que vous défendiez un client avec trois pages de procédure".

Autrement dit même s'il y a double voir triple travail, le montant reste le même !

Bon pour ma part, j'ai choisis ma manif. Si certains disent : l'expulsion est une tradition française, je leur dis ils se trompent mais par contre s'ils disent les taxes c'est une tradition française là je leur donne raison.

Vous n'êtes pas obligé de mettre un com, libre à vous.

gif pris sur le blog de chichi blogspot



06/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres